97 kilomètres sur le Mékong que convoite Pékin

letemps.ch, 10.01.20
97 kilomètres sur le Mékong que convoite Pékin

Pékin a l’intention de faire d’un tronçon du Mékong une voie fluviale stratégique en draguant massivement le lit du fleuve. Les populations locales et les défenseurs de l’environnement s’alarment de ce projet

Dragage, barrages: le Mékong, fleuve mythique d’Asie, attise l’appétit de Pékin, qui veut en faire une voie fluviale stratégique, au grand dam des populations locales et des écologistes. En Thaïlande, la bataille se livre sur 97 kilomètres.

Sur ce tronçon du cours d’eau, la Chine veut faire sauter des rapides et draguer le lit du fleuve afin qu’il soit assez profond pour faire passer d’énormes cargos, voire des navires de guerre. Objectif: relier par voie fluviale la province chinoise du Yunnan aux eaux très disputées de la mer de Chine méridionale et renforcer son contrôle sur «la Mère de toutes les eaux», qui après avoir dévalé avec fureur les plateaux de l’Himalaya poursuit sa route en Chine, Birmanie, Laos, Thaïlande, Cambodge et Vietnam.

La suite sur letemps.ch →
AccueilPhotosVidéosBlogVu sur le netLa playlist à Maurice